OSTÉOPATHIE

NOURRISSONS

Pourquoi emmener son enfant chez l’ostéopathe ?

La grossesse et l’accouchement peuvent donner lieu aux premiers traumatismes d’un nouveau-né. Des tractions et des pressions s’exercent  sur le crâne et l’organisme de votre enfant.  Une grossesse compliquée, la durée du travail, l’utilisation d’instruments durant l’accouchement sont des facteurs entraînant des contraintes physiques pour le nourrisson.
Pourquoi dois-je consulter pour mon enfant ?
Une grossesse ou un accouchement sans problème peut générer des tensions, tout comme un accouchement compliqué peut ne pas en entraîner. Il est donc nécessaire de consulter un ostéopathe assez rapidement pour faire un bilan à votre nouveau-né.
À partir de quand dois-je consulter pour mon enfant ?
Plus votre bébé est vu tôt, moins il devrait avoir besoin de séances. Plus le nouveau-né avance en âge, moins son crâne est malléable. L’idéal est de montrer votre bébé à votre ostéopathe dans le premier mois de vie pour un bilan.
En fonction de la grossesse ou de l’accouchement:

 

  • Accouchement assisté : forceps, ventouse, spatules
  • Accouchement sous péridurale
  • Accouchement par césarienne en urgence
  • Accouchement avec une présentation par le siège, le front ou la face
  • Quand le cordon s’est enroulé autour du cou
  • Quand l’expulsion a nécessité une forte pression sur l’abdomen maternel (expression abdominale)
  • Travail trop long (plus de douze heures) ou trop court (moins de deux heures)
  • Grossesse gémellaire
  • Naissance prématurée
ostéopathie et naissance

Motifs de consultation

  • Bilan
  • Régurgitations, vomissements, reflux
  • Difficultés de succion
  • Troubles du sommeil, nervosité
  • Troubles de la digestion (coliques, constipation, diarrhées)
  • Otites, rhinites à répétition
  • Torticolis congénital, « tête plate » (plagiocéphalie)
  • Pleurs très fréquents de cause médicale inconnue.

Quels sont les signes à observer qui peuvent signifier une gêne et nécessiter une consultation?

  • Il se cambre en arrière lorsqu’on le prend dans les bras.
  • Il a un crâne déformé ou une asymétrie du corps.
  • Il tourne toujours la tête du même côté.
  • Il est agité après la tétée
  • Il suce son pouce ou ses doigts de manière asymétrique.
  • Il porte toujours le même pied à sa bouche.
  • Il met toujours un bras en arrière
Un nouveau-né ayant des tensions excessives ne se sent pas bien. Cela se manifeste la plus part du temps par des pleurs importants car c’est son seul moyen qu’il a pour s’exprimer.
Ces listes ne sont pas exhaustives : apprenez à observer votre bébé. Si vous trouvez son comportement inhabituel dans sa manière de se tenir, c’est peut être qu’il cherche à réduire des tensions…

Comment se déroule une séance d’ostéopathie avec un nouveau-né?

La consultation se déroule de la même manière qu’avec un adulte, avec un interrogatoire, des tests et des mobilisations.
Ces mobilisations se portent principalement sur les viscères, les articulations et la colonne vertébrale. Elles sont douces. Le traitement au niveau du crâne se fait avec des mouvements imperceptibles. Il n’y a pas de manipulations de type « craking » sur un bébé.
Le traitement effectué tout en douceur sur le bébé recherche à équilibrer les tensions.

Est-ce douloureux pour le bébé?

pictogramme émotions bébé

L’enfant n’ayant que des pleurs pour s’exprimer, il est possible qu’il se mette à pleurer. Cela ne veut pas dire qu’il souffre.
Penser à prévoir sa tétine ou son doudou, et prévoyez un biberon si vous ne l’allaitez pas. Veuillez également vous munir de son Carnet de Santé.
A la fin de la séance, il se peut que votre enfant soit un peu agité, très fatigué ou « grognon » pendant quelques heures. Ensuite, il aura tendance à beaucoup dormir. Les effets d’une séance sont en général très rapides chez un enfant,  vous devriez les voir le jour même ou le lendemain.

Comment dois-je me comporter durant la séance ?

Soyez prêts à ce que votre enfant veuille se libérer de certaines tensions… et laissez-le s’ exprimer. Un enfant qui pleure n’est pas forcément un enfant qui souffre ou qui va mal.
Accompagnez-le lors de la séance tout en lui permettant de s’équilibrer de façon naturelle.
Merci d’avance

Le suivi réalisé en ostéopathie ne remplace ni le pédiatre ni le médecin traitant ou tout autre spécialiste dont votre enfant aurait besoin. 

Vos trois ostéopathes sont membres depuis sa création de l’association HOPE. Une association visant à développer les relations entre soignant de la petite enfance.

En savoir plus sur l’association HOPE – Hauts de France Ostéopathie et périnatalité